blind

Alfredo Ferre, violoncelle
Marco Scilironi, piano

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Suite pour violoncelle n° 3 en Ut majeur BWV 1009

Thomas Demenga (1954)

"Efeu"

Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Sonate pour violoncelle et piano n° 3 en La majeur Op. 69

 

Sa créativité, son sérieux et le respect avec lesquels il aborde son travail, sa grande intuition musicale, font d'Alfredo Ferre un musicien d'exception parmi les jeunes musiciens actuels.
Alfredo Ferre a remporté le Premier prix et quatre prix spéciaux au Concours International Antonio Janigro à Zagreb en 2016. Il s'est produit dans les lieux les plus importants de la scène internationale  : l'Auditorio Nacional de Música à Madrid, l'Auditorium National V. Lisinski à Zagreb, KKL à Lucerne, la Salle Chostakovitch de Saint-Petersbourg, l'Auditorium National en République Dominicaine, ADDA à Alicante et avec les solistes de Zagreb, l'Orchestre Philharmonique de Málaga, l'Orchestre Symphonique de la Radio-Télévision Croate, l'Orchestre Bach de Lunebourg, l'Orchestre de la Escuela Reina Sofia … sous la direction de Zubin Mehta, Juanjo Mena, Gordan Nikolic, Pablo Gonzalez, Günter Pichler...
Il a participé au Festival de Kronberg en Allemagne, au Festival Menuhin de Gstaad, au Santander Meeting et au Festival de Verbier, où il a reçu en 2017 le prix Jean-Nicholas Firmenich.
Il est boursier de l'Académie internationale de musique de Liechtenstein et participe régulièrement à ses activités.
Passionné de musique de chambre, il forme un duo avec la pianiste canadienne Alice Burla et a collaboré avec Mischa Maisky, Claudio Martínez-Mehner, Sol Gabetta, Ettore Causa, Ivan Monighetti, etc.
Né à Elda (Espagne), il a commencé ses études avec Francisco Pastor et Rafael Jeziersky. Il a ensuite déménagé à Madrid pour étudier à l’École Supérieure de Musique Reina Sofía avec Natalia Shakhovskaya et Michal Dmochowsky, poursuivant ses études avec Ivan Monighetti et Sol Gabetta.
Il étudie actuellement dans la classe de Claudio Martinez-Mehner et Anton Kernjak.
Parallèlement à sa carrière d'interprète, Alfredo compose et improvise dans le domaine de la musique électronique et consacre une partie de son temps à l'apprentissage d'autres instruments.
Il joue un violoncelle de David Tecchler construit à Rome en 1702.

 

 

Marco Scilironi a joué en soliste avec l'Orchestre symphonique de Bâle, l'Orchestra da Camera di Padova e del Veneto, Archi de Sono et est membre de diverses formations de musique de chambre pour d'importants festivals, dont le Festival de Lucerne, le Festival de Musique de Chambre Suisse, Lavaux Classique, le Festival International de Wissembourg. Très intéressé par la nouvelle musique, il collabore avec plusieurs compositeurs de notre temps. De nombreux enregistrements sont parus chez Claves, Odradek Records, Concerto Classics et Seed Music. Ses concerts ont été diffusés par la radio suisse SRF2 Kultur, WDR 3, France Musique et Medici.tv.
Marco Scilironi a étudié en Italie avec Riccardo Zadra et Federica Righini et à la Hochschule für Musik Basel avec Filippo Gamba. Il a poursuivi son éducation musicale avec Claudio Martínez Mehner, Rainer Schmidt et Ferenc Rados. En 2014, il a reçu le Prix ​​de la Fondation Renzo Giubergia (Turin) et depuis 2016 il est accompagnateur à la Hochschule für Musik Basel.