blind

Quatuor Adastra

Felix Mendelssohn (1809-1847)
Quatuor à cordes en La mineur Op. 13/2

Maurice Ravel (1875-1937)
Quatuor à cordes

Antonin Dvorak (1841-1904)

Quatuor à cordes en Fa majeur "Américain" Op. 96


Fondé à Strasbourg en 2013, le Quatuor Adastra est un quatuor à cordes formé par de jeunes musiciens passionnés, tous issus de l'Académie Supérieure de Musique*.
Il réunit les violonistes Julien MOQUET et Emilie GALLET, l'altiste Marion ABEILHOU et le violoncelliste David PORO, interprètes d'horizons différents, aguerris à la musique de chambre et possédant déjà de nombreuses années de pratique du quatuor à cordes.
Le quatuor est amené à se produire en concert de manière régulière dans différentes régions de France ; que ce soit en Alsace, sur Paris, en Bourgogne, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon (...) et profite de salles d'envergure nationale ou internationale comme le Théâtre Européen du Maillon à Strasbourg, la Filature (Mulhouse) ou encore dans des cadres exceptionnels comme la salle de la Bourse de Strasbourg, le Château de Fontainebleau, l’Abbaye de Cluny et le Château de la Baronnie de Lafrançaise.
Il participe à de nombreux festivals reconnus internationalement tels que les Rencontres d'été de musique de chambre de Strasbourg (Ensemble Accroche Note), le Festival Musiques-en-Voûtes (Quatuor Manfred) et le Festival de musique contemporaine Musica de Strasbourg. La formation a également eu l'honneur de travailler avec des personnalités parmi lesquels P. Quesne (et sa troupe de théâtre), les saxophonistes Laurent Wolf (Jazz Trio) et Raphaël Imbert.
Le Quatuor Adastra est une formation ayant une approche très ouverte de la musique, n'hésitant pas à s'associer à des projets l'emmenant au-delà du cadre classique, et ce jusque dans les mondes du Jazz, du Théâtre, ou de l'art Contemporain...
Son répertoire est tout aussi éclectique que ses divers projets, allant de Haydn à Piazzolla en passant par le romantisme de Schubert à l'engagement de Chostakovitch.
Ses membres ont le privilège de compter sur les précieux conseils de quatuors tels que Manfred, Parisii, Debussy, Florestan ou Ludwig et comptent se perfectionner dans les classes de grands maîtres.
*structure appartenant à la Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR).

Né à Paris, Julien Moquet, 1er violon du Quatuor Adastra commence le chant, le piano ainsi que le violon avec Ariane Granjon au conservatoire d’Evry. Après un riche cursus musical et un premier prix de violon au Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Maur-des-Fossés (classe de Fabienne Taccola), il intègre l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg afin de bénéficier de l’enseignement des violonistes Ana Reverdito-Haas, Hedy Kerpitchian et Marina Chiche. Son parcours musical lui a également permis de travailler et de se perfectionner lors de master-classes par exemple auprès de Christophe Poiget, Frédéric Pelassy, Alexis Galpérine, Chiara Banchini, Amiram Ganz… Julien sepassionne très tôt pour la musique de chambre et en particulier pour le quatuor à cordes, il crée l’Ensemble ArcoTerzetto, (formation à géométrie variable articulée autour du quatuor à cordes) et sera amené à travailler en cours avec le violoniste Thierry Brodard (ex premier violon fondateur du Quatuor Parisii), et plus ponctuellement avec les membres des quatuors Ludwig, Parisii et Manfred.
Julien est appelé régulièrement à jouer en tant que chambriste dans plusieurs ensembles comme les Cordes Enchantées ou l’Opéra du Rhin tout récemment mais sa carrière n'en reste cependant pas cantonnée à la seule musique de chambre. Il joue dans de nombreux orchestres, notamment l’Orchestre de la Cité Internationale de Paris et est reçu à l’Académie de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, dans lequel il est appelé à jouer régulièrement. Il a la chance de se produire en soliste avec orchestre et interprète notamment Mendelssohn à Paris avec l’Orchestre de la Bastille. Enfin, il attache également un rôle important à la pédagogie, en témoignent ses nombreux postes occupés dans les conservatoires parisiens.

Albigeoise d’origine, Marion Abeilhou débute l’alto au Conservatoire du Tarn avec Grégorie Doye. En 2009, elle intègre la classe de Domingo Mujica (alto solo de l'Orchestre du Capitole) au Conservatoire de Toulouse où elle découvre et commence à s’intéresser à la musique de chambre. Elle crée alors l’Ensemble ArcoTerzetto, qui lui permet de se produire régulièrement avec la complicité d'amis musiciens, et avec lequel elle put bénéficier des conseils avisés des membres des quatuors Ludwig, Parisii et Manfred.
En octobre 2011, elle intègre la classe d’Isabelle Lequien au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, où elle y obtiendra un premier prix d’alto. Elle participe également à de nombreux stages et master classes lui permettant de travailler avec des altistes de renommée ; elle fit ainsi la rencontre de grands musiciens tels que D. Gaillard, M. Szücs, M. Michalakakos, M-C. Witterkoer, J-C. Monciero.
Elle a joué également dans un certain nombre de formations diverses parmi lesquels l' Ensemble Orchestral de Pays de Cocagne, les Cordes Enchantées, Mirae Voces et l’Ensemble des Possibles.
Aujourd'hui installée en Alsace, Marion suit l'enseignement de l'alto solo de l'OPS Harold Hirtz à l'Académie Supérieure de Musique de Strasbourg. Elle y fait également la connaissance de nouveaux musiciens chambristes avec lesquels elle fonda une nouvelle formation à cordes, le Quatuor Adastra.

Émilie Gallet, seconde violoniste du Quatuor Adastra, débute ses études musicales au Conservatoire de Lyon dans la classe d’Isabelle Reynaud. Après l’obtention d'un premier prix de violon, elle intègre la Schola Cantorum de Paris, ayant ainsi la possibilité de travailler avec Jean Lenert. Elle y fait la rencontre de musiciens talentueux avec lesquels elle crée le Cantorum Quartet.
Parallèlement admise au Conservatoire de Montpellier, elle y suivra une formation destinée à la préparation au métier de musicien d’orchestre.
Son parcours l'amènera à jouer avec le Schola Chamber Orchestra, dans lequel elle fut chef d’attaque des seconds violons pendant une période de 2 ans ; elle eut ainsi le privilège d'accompagner de grands solistes tels qu’Alexis Cardenas, Gary Hoffman ou Benoît Fromanger.
Elle participe également à de nombreux festivals, tels que “Cordes et pics”, “les rencontres musicales de la méditerranée” ou encore “la fête des luthiers”, durant lesquels le Schola Chamber Orchestra partage l’affiche avec les quatuors Shanghai et Modigliani.
Depuis 2013, Émilie travaille avec Philippe Lindecker, soliste de l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg (OPS) et premier violon du Quatuor Florestan, à l'Académie Supérieure de Musique, établissement de la capitale européenne. Durant cette année elle eu le privilège de jouer avec l'Opéra du Rhin. Elle rejoint également l'Ensemble ArcoTerzetto et son quatuor à cordes avant de participer à la création officielle du Quatuor Adastra.

Né d'une famille de musiciens, David Poro commence l'apprentissage du violoncelle à l'âge de 4 ans. Rapidement intégré au Conservatoire de Dijon, il suivra les cours de Christian Wolff(membre du Quatuor Manfred) qui lui enseignera les bases du violoncelle, mais également celles de la musique de chambre.
Entre l'âge de 14 et 16 ans, il obtient à l'unanimité du jury trois prix de conservatoire ; Solfège, Musique de Chambre et Violoncelle. À 18 ans, il gagne les prix de perfectionnement et du Concours d'Excellence (violoncelle et solfège) avec les félicitations du jury de la Confédération Musicale de France et devient boursier de la prestigieuse fondation Williamson.
Très tôt adepte de la musique de chambre, il fonda durant ses années collégiennes

le Quatuor Dorsia avec trois jeunes amis talentueux. Cette formation prometteuse connut en quelques années ses premiers succès, notamment dans la presse locale et lors de concours de musique de chambre régionaux, dont celui d'Avallon (1er prix).
La carrière soliste de David n'en est néanmoins pas en reste car il eut le privilège de se produire en soliste avec orchestre, et ce, à plusieurs reprises. Il joue également beaucoup en orchestre et dispense le violoncelle dans l'agglomération strasbourgeoise.
Intégré en 2012 à L'Académie Supérieure de Musique de Strasbourg, il est le dernier musicien à rejoindre l'Ensemble ArcoTerzetto et un des membres fondateur du Quatuor Adastra.