blind

Trio "C'est pas si grave"
Cécile Steffanus, piano
Nicolas Hugon, violoncelle
Thomas Kaufman, contrebasse

Astor Piazzolla

La Trilogie de l'Ange

- La Milonga del Angel

- La Muerte del Angel

- Resurreccion del Angel

George Gershwin

Suite de Porgy and Bess

Astor Piazzolla

Les 4 Saisons de Buenos Aires

 

Cécile Steffanus effectue ses études musicales au Conservatoire de Strasbourg dans la classe de Lara Erbes et Michel Gaechter, et obtient en 2002 le Diplôme d’Études Musicales avec les félicitations du jury ainsi que le Certificat de Fin d’Études en écriture.
Elle poursuit ensuite des études supérieures à la Musikhochschule de Freiburg (Allemagne) où elle obtient le Diplôme de Pédagogie en 2006 et le Premier Prix de Soliste en 2007.
Spécialisée dans l’accompagnement Lied, en 2007 elle enregistre 40 Lieder de Beethoven dans le cadre de l’enregistrement de l’intégrale des œuvres de Beethoven (Éditions Amado – Cascade Medien).
Régulièrement invitée dans divers festivals en soliste ou en formation musique de chambre, tels que le festival Musica, festival Ebneterkultursommer, festival « les murs ont des oreilles », festival « en terre romantique », festival « été cour, été jardin » à Strasbourg... elle se produit en mars 2007 en soliste dans l’opéra « Die Kluge » de Carl Orff au théâtre de Constance. En septembre 2008, elle interprète le quatrième concerto de Beethoven sous la direction de Frédéric Lodéon, accompagnée par l'Orchestre National de Lorraine, dans le cadre du festival « Musique et Gastronomie » de Fénétrange.
En 2013, Cécile Steffanus collabore avec la chanteuse Mélanie Moussay pour le spectacle « Offenbach et la Diva Hortense » mis en scène par Chiara Villa, qu'elles donnent sur plusieurs scènes prestigieuses et avec lequel elles rencontrent un franc succès.
Titulaire du Diplôme d’État de professeur de piano, elle enseigne dans sa région.

 

Né en 1983, Nicolas Hugon étudie le violoncelle au Conservatoire de Strasbourg, dans les classes de Frank Van Lamsweerde et de Marc Coppey. Il poursuit sa formation auprès de Martin Ostertag à Karlsruhe, puis de Rafael Rosenfeld à Bâle. Il a également travaillé avec Xavier Gagnepain, Christoph Henkel et Heinrich Schiff.

Nicolas Hugon est lauréat de plusieurs concours nationaux et internationaux, notamment du concours «Beethovenuv Hradec» en République tchèque où il remporte en 2005 le second prix ainsi que le prix spécial pour la meilleure interprétation dʼoeuvres de Ludwig Van Beethoven.

Il se produit régulièrement en soliste en France et en Allemagne, (triple concerto de Beethoven, concertos de Dvorak, Boëllmann et Elgar) et joue aux côtés de Eszter Haffner, Ulf Hoelscher, Christian Altenburger, Martin Ostertag et Ulf Rodenhäuser.

Il fait partie de lʼacadémie de musique de chambre «Villa Musica Rheinland- Pfalz» de 2007 à 2010.

Nicolas Hugon est membre de lʼOrchestre Philharmonique de Strasbourg depuis 2007. Il joue également au sein de formation telles que le SWR Sinfonieorchester Baden Baden & Freiburg, lʼOrchestre Philharmonique du Luxembourg et le Young Janacek Philharmonic.

Il joue un violoncelle de Jan Pawlikowski (Cracovie, 2010).

 

Thomas Kaufman est issu du C.N.S.M de Paris où il obtient ses diplômes de contrebasse et musique de chambre, ainsi que les bourses « fondation Meyer » et « Aïda ». Il poursuit ses études en Allemagne, à la Musikhochschule de Freiburg‐ im‐Breisgau, dans la classe de Bozo Paradzik, puis à l'université Folkwang d'Essen auprès de Niek de Groot.
En 2015, il reçoit le prix spécial du jury lors du 1er concours international de contrebasse d'Ankara.
Tout d'abord membre de l'Orchestre de l'Opéra de Nancy, il est, depuis 2008, contrebassiste co‐soliste à l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg. Il participe en 2007 à L'international Orchester Institute Attergau en Autriche avec l'Orchestre Philharmonique de Vienne, et en 2009 à l'académie du festival de Lucerne, avec l'Ensemble Inter‐Contemporain, sous la direction de Pierre Boulez. Parallèlement à son poste, Thomas s'est produit au sein de formations telles que l'orchestre de l'Opéra de Paris, l'Orchestre National de France, l'Orchestre du Capitole de Toulouse, l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg...
Thomas s'est produit plusieurs fois en soliste, dans le concerto pour contrebasse et orchestre de Lars‐Eric Larsson avec l'orchestre de chambre de Metz, le duo concertant de Bottesini sur la scène de l'Opéra National de Lorraine, et le concerto de Serge Lancen avec l'orchestre M à Strasbourg.
Thomas fait partie du trio de musique de chambre "C'est pas si grave" (violoncelle, contrebasse, piano). Il se produit régulièrement lors de festivals (Wissembourg, Les murs ont des oreilles, Musicalta, BWD12, Rencontres musicales internationales des Graves, Les Musicales de Colmar...) où il collabore avec des musiciens tels que Marc Coppey, Arnaud Thorette, Liana Gourdjia, Charlotte Juillard, le quatuor Szymanovsky,….
En 2012, il prend part à un échange d'orchestres qui l'amène à partir jouer 6 mois en Australie au sein de l'Orchestre Victoria de Melbourne.
En 2014, il se rend sur l'île d'Haïti pour une tournée "humanitaire" avec ses collègues de l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg